Pour un monde meilleur

vie

Quand on trouve du sens dans son travail, on est plus heureux. Et quand on est plus heureux, on est plus performant. Voilà succinctement résumée l’idée véhiculée par Olivier Onghena’ t Hooft et l’Inspiration & Noble Purpose Institute qu’il a créé en 2009. Pour cet ancien patron, à un moment, un changement de vie s’est imposé. “J’ai connu pas mal de succès professionnels dans ma vie, mais ce n’était pas vraiment ce que je voulais faire en fait.”

Sa vocation, il la découvre alors qu’il prend une année sabbatique en 2008. “A l’époque, j’étais directeur général d’Ormit, société spécialisée dans la formation de talents, depuis neuf ans. J’avais un projet de création d’un holding et ai proposé aux actionnaires un management buyout de la filiale belge. Mais nous ne sommes pas tombés d’accord.” Olivier Onghena décide alors de prendre du recul. “Je voulais me ressourcer. J’ai fait de la méditation, ai lu de nombreux ouvrages sur les religions, la spiritualité, le leadership,… Et ai rencontré des gens comme les consultants Guibert del Marmol et Luc Petit Barreau. Pendant cette année, je me suis aussi occupé de la restauration d’une anciennemaison ixelloise dans laquelle je vis et travaille aujourd’hui. Ce qui fait que j’avais à la fois une activité très terreàterre tout en ayant une vie plus dans la réflexion, le spirituel, raconte Olivier Onghena, qui poursuit: dans mon boulot, j’étais assez doué pour les contacts avec les clients. Je me rendais compte qu’ils appréciaient d’échanger des idées avec moi, parfois même d’ordre privé. Cela me plaisait et, assez naturellement, je parvenais à donner des conseils. Tout cela m’a amené à me rendre compte qu’il était temps que je fasse quelque chose qui ait du sens et ce grâce au sens que je donne aux autres. Ceci m’a éclairé surmamission dans la vie.”

Cette mission, il la définit ainsi : “Inspirer les gens à créer du bonheur, de l’harmonie et de la beauté pour le progrès et le bienêtre de l’homme, de la société et du monde.” Ce qui l’amène à travailler avec des particuliers, des entreprises, des organismes publics, des gouvernements,… “Trouver du sens à ce que l’on fait est ma quête,mais jeme rends compte que c’est celle de beaucoup de gens. Pas mal de personnes sont malheureuses dans leur travail car elles le font surtout pour assurer leurs besoinsmatériels, mais sans vraiment y trouver du sens. J’ai beaucoup de demandes pour des contacts, des conférences, des articles,… Il y a un réel besoin dans la société aujourd’hui. C’est par le travail et la valeur ajoutée qu’on apporte qu’on se réalise. Plus ce qu’on fait a de sens, plus on est capable de se réaliser et plus on crée de la valeur ajoutée.”

A travers son institut, Olivier Onghena essaye de faire prendre conscience de l’importance de donner du sens à ce que l’on fait. “Ce sens doit aussi être tourné vers les autres. Dans l’entreprise, par exemple, le sens pour le patron doit avoir aussi un sens pour le plus grand nombre de personnes concernées. On ne va pas très loin si ce qui a du sens pour le patron n’en a pas pour la société ou le monde”, note Olivier Onghena qui évoque aussi, à côté du sens ou du “noble purpose”, l’inspiration, autre mot repris dans le nom de son institut. “L’inspiration, c’est ce qui anime les gens. C’est à travers l’inspiration, plus individuelle, qu’on peut arriver au sens, que j’estime plus tourné vers l’extérieur.”

Il faut alors traduire ce sens dans l’entreprise. “Cela se fait à travers une transformation culturelle. Je travaille avec les dirigeants et actionnaires, même s’il ne faut pas être un patron pour apporter du sens à la vie des autres, précise Olivier Onghena qui opère avec des indépendants et en association avec des bureaux dans plusieurs pays. C’est le patron qui inspire la culture de l’entreprise. Quand il lie ce qu’il est au sens noble de l’entreprise, il donne à tous une grande clarté à ce sens, augmentant ainsi la performance et le chiffre d’affaires car les collaborateurs sont en demande de sens. Les entreprises qui parviennent à avoir de bons résultats sont celles qui placent le sens audessus de la stratégie.”

_________________

Épinglé

Place à la réflexion

Idées. Loin de s’arrêter à la création du Global Inspiration & Noble Purpose Institute, Olivier Onghena a lancé plusieurs autres projets. Avec le consultant en économie nouvelle Guibert del Marmol, il a mis sur pied un groupe de réflexion qui se réunira du 18 au 21 mai dans le Valais en Suisse. Il s’agit de quinze leaders politiques, économiques, culturels, spirituels et sociaux qui seront invités à travailler sur trois thématiques: les nouveaux paradigmes économiques, le leadership inspirant et l’organisation excellente. “L’idée est que, suite à ces échanges, ils diffusent la sagesse dans leur entourage et leur organisation pour créer un monde meilleur, explique Olivier Onghena, qui compte organizer une session pour un deuxième groupe en octobre. Nous avons eu beaucoup de réactions positives. A terme, l’idée serait de faire un Davos du business humain.” Avec Eric Verrept, directeur de la Vlaamse Gemeenschapscommissie, Olivier Onghena a lancé le Groupe du 3 Septembre, qui rassemble dix patrons, du public et du privé.

“Tous les trois mois, ils se retrouvent lors d’une soirée pour réfléchir au sens dans les organisations. Avec un constat: in fine, il y a très peu de différences dans le sens qu’on veut donner entre le privé et le public. Le résultat des réflexions sera publié en fin d’année. Après, nous souhaiterions créer un débat dans la société sur la thématique du sens dans les organisations.”

Article published at La Libre Belgique on March 3rd, 2014
Éclairage: Solange Berger

_____

About l’Olivier Onghena-‘t Hooft

Olivier has a broad international and multi-cultural business experience in several roles (CEO, managing partner, entrepreneur, adviser, board member), in different industries (aviation, finance, media, pharmaceuticals, steel, telecom, utilities), for different types and personalities of leaders and in different countries and regions (he traveled, researched, worked and lived in more than 70 countries).  More>

 

One Response to Pour un monde meilleur

  1. Simon says:

    Donner du sens à son travail est un élément essentiel pour être heureux au travail. Le slow management est un des moyens pour la direction de montrer les valeurs de la société et pourquoi le travail qu’on y effectue à un sens. Merci pour cet article, il m’a permis de découvrir Axialent.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s